dimanche 18 août 2013

CORMAINVILLE , 17 AOÛT 2013

  Morts pour que vive la France !!!
Comme chaque année, 
les habitants de la commune de Cormainville 
ont rendu hommage aux patriotes qui sont morts sur son sol:
 hommage devant le monument aux morts:
 Monsieur le Maire, Jean Luc Legrand  leur à rendu hommage:
 "Messieurs les maires et représentants des communes, 
mesdames et messieurs représentants les associations d’anciens combattants, représentants le corps des sapeurs-pompiers d’Orgères, représentants de la Gendarmerie Nationale, 
mesdames et messieurs 
Voici 69 moissons passées qu’inlassablement des hommes et des femmes sont fidèles à ces tristes commémorations ici à Cormainville. De génération en génération la population de ce village se souvient, entourée des familles et amis, entourée de tous ceux qui ont été marqués par ce drame, entourée de tous ceux qui s’intéressent à l’histoire de la résistance, à l’histoire de la France. 
Ils s’étaient fait prendre par une compagnie allemande qui reculait devant l’avance des alliés et allait occuper notre village toute la journée.
Cette journée qui coûta la vie à ces cinq jeunes patriotes épris, comme nous le sommes tous encore aujourd’hui, de liberté.
Nous avons du mal à imaginer ce que fut pour eux ces moments de torture et de souffrance, les pensées qu’ils ont pu avoir vis à vis de leur famille, de leur être le plus cher, de leurs amis ou de leur pays.
Ce jour là il aurait suffit de peu de chose, la découverte d’un dépôt d’armes par exemple, 
qui existait d’ailleurs, 
pour que notre village devienne 
un deuxième Oradour ;
Nous sommes ici au nom de la liberté, au nom des droits et des devoirs de l’homme pour que la paix ne soit pas bousculée par un fanatisme ou extrémisme émergeant.
Il importe à chacun de nous d’enseigner aux autres la tolérance, le respect et l’égalité.
L’atrocité des événements qui se déroulèrent ici n’a rien d’un fait de guerre : L’horreur des traitements infligés à des prisonniers, puis leurs meurtres, sont encore aujourd’hui et plus que jamais insupportables. 
Voilà devant ces murs fleuris de nos pensées, nous sommes toujours présents, tous venus rendre hommage à ces hommes morts pour la France. 
Au nom de la Municipalité et des associations d’anciens combattants, merci à toutes et à tous de votre présence. 
Aussi on me prit de transmette les excuses de Mr le député Philippe Vigier, de Mr  le conseiller général Serge Fauve, des maires de Loigny la Bataille et Varize, de Mr Texier président de l’anacr ."
Un dernier hommage, devant l’église
 a été suivi  d'une invitation à partager tous ensemble 
le verre de l'amitié:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire